Edito du Président

Docteur Joël Tondusson, président fondateur de l'ADETAP

C’est avec un praticien hospitalier du SAMU, au cours d’une régulation que j’ai découvert l’hypnose médicale. Cette pratique me paraissait étrange, sans intérêt pour ma pratique quotidienne et je n’avais pas la moindre idée de ses effets thérapeutiques.

Curieux par nature, j’ai débuté ma formation et j’avoue avoir eu beaucoup de chance de découvrir Alain VALLEE, psychiatre hospitalier au CHU de Nantes, libéral ensuite, une référence en France pour la pratique et l’enseignement de l’hypnose clinique.

La mise en pratique a été rapide avec un « recrutement » facile au sein de ma propre patientèle. Les résultats ont été étonnants dépassant souvent ce que je pouvais imaginer.

En tant que Médecins Généralistes nous connaissons tous la part du nombre de patients « fonctionnels » qui nous mènent souvent à l’épuisement quant aux solutions à leur proposer. Nous les adressons à nos amis spécialistes sans nous faire beaucoup d’illusions sur la suite…  Ils courent ensuite chez le guérisseur, le magnétiseur du coin et bien d’autres qui n’ont aucune formation médicale. Ce sont des patients confrontés à une vraie souffrance dont ils n’arrivent pas à se séparer.

L’hypnose médicale ou manuelle est une solution thérapeutique moderne dans laquelle la dimension humaine est prépondérante. Le patient se sent compris, accompagné, découvre que son corps peut devenir confortable et avance ainsi sur le chemin du changement, celui du mieux-être, dont il a tant besoin.

Ma pratique de Médecin Généraliste a aussi été transformée :

  • Pour moi-même : une gestion devenue confortable de la surcharge de travail, la consultation transformée. Je dispose désormais de techniques simples ultra rapides qui me facilitent mon quotidien tant professionnel que personnel.
  • Je pratique comme avant et sans le moindre changement pour tout ce qui marche bien. L’hypnose est, et doit rester, un outil complémentaire à notre pratique habituelle pour le mieux-être de nos patients.
  • Et quel plaisir de pouvoir proposer une autre alternative, lorsque nous sommes démunis en termes de solutions face à des patients en pleine souffrance.

Les internes en formation de médecine générale ont constaté eux-mêmes les résultats. Deux m’ont demandé d’être leur Maître de thèse avec les sujets : Intérêt de l’hypnose manuelle en Médecine Générale. Intérêt de l’hypnose chez les patients anxio-dépréssifs.

Plusieurs collègues, surpris eux-mêmes après avoir réévalué les patients qu’ils m’avaient adressés, m’ont sollicité pour organiser une formation en 2016 à CHATELLERAULT.

Pas moins de 29 médecins généralistes se sont engagés dès la 1ère année de cette formation. 24 ont poursuivi l’année suivante en 2ème année alors que 15 nouveaux ont démarré leur 1ère année….

Ainsi est née L’ADETAP, association de formation en hypnose, reconnue comme organisme de formation par l’Etat, dont je suis le Président.

Dr Joël TONDUSSON

Contacter l'association ADETAP